dimanche 11 septembre 2011

New York, New York,

Aujourd'hui, c'est le dixième anniversaire (un anniversaire bien triste, en vérité) des attaques terroristes du 11 septembre 2001. C'est aussi la Journée mondiale de la lutte contre le terrorisme. Pour souligner le tout, ma collègue Girafe a réalisé un sketch très à propos pour le blog et le forum de la boutique Art du scrapbooking:

Today is the 10th anniversary (however a sad one) of the September 11, 2001 terrorist attacks in the U.S. To honor this day, my friend Girafe has prepared a beautiful sketch for the Art du scrapbooking blog and forum:


Voici mon interprétation de ce sketch / Here is my take on this sketch:


Bien entendu, j'ai choisi mes couleurs et mes textures en fonction des évènements et des émotions qu'ils m'inspirent. Voici les détails.

Of course, I chose my colors and textures according to the events and the emotions they inspired me. Here are the details:

Je savais d'avance que je voulais écrire mon texte à la main sur toute ma page; j'ai donc préparé le montage sans coller et j'ai tracé délicatement des repères sur le fond avant de tout mettre de côté pour écrire. Pour assurer que j'écrive en ligne droite, j'ai simplement tracé des lignes au crayon à mine et je les ai effacées après avoir bien laissé sécher ma page (toute la nuit, pour être bien certaine que le gel ne fuirait pas). j’ai utilisé le stylo gel Signo blanc. Ensuite, j'ai entrepris de coller toutes les pièces de mon montage.

I knew I wanted to use the entire background for journaling, so I prepared the elements without gluing anything down and lightly traced the limits above and below the group of elements. To make sure I'd write in a traight line, I simply traced lines lightly with a pencil. After the text had dried overnight, I erased the lines, using an artist quality eraser (non-smudging). I used the white Signo gel pen. Finally, I adhered all the other page elements.


Pour mon lettrage, j'ai récupéré des lettres autocollantes pâles en chipboard et tissu que je pouvais peindre en rouge.

For my lettering, I used sticky canvas covered chipboard letters in a pale color that I could easily paint red; I used acrylic paint for this.



Le mot «Jamais» a été imprimé sur du carton à carte (blanc, la photo ne rend pas la bonne teinte!); j'ai utilisé la police de caractère Le Mans, 120 pts, téléchargée gratuitement sur internet. J'ai découpé les lettres, encré à la Distress «Faded Jeans» et enduit d'une bonne couche de peinture à craqueler Distress «Rock Candy».  Je trouvais que les craquelures seraient un ajout approprié pour refléter les émotions ressenties dans les circonstances, les familles brisées, enfin, vous voyez l'idée. Une fois sec, j'ai manipulé les lettres pour les «défriser» et j'ai ajouté de l'encre Distress «Fired Brick». Elles ont été collées à l'aide de Glossy Accents pour qu'elles soient bien plates et bien solides sur la page.

The word «Jamais» («Never») was printed on white cardstock (the photo color is all wrong, I know!); I used the Le Mans font, a free download, in 120 pts. I cut out the individual letters, inked them lightly in «Faded Jeans» DI, added a thick coat of Distress «Rock Candy» Crackle Paint; I thought the crackled effect was a good reminder of the emotional state caused by the events - broken families, loss, you get it... Once dry, I had to uncurl my letters for them to lie flat; I inked (subtly) with «Fired Brick» DI on top of the dry crackle. Finally, I glued them to the page using Glossy Accents, to ensure they would lie flat and remain solidly in place.


Les formes en chipboard sont de la planche «New York» de Magenta. J'ai encré à l'aide de la méthode directe au papier en couleurs pâles (gris, brun pâle, noir pour les bords). J'ai collé la tour sur du carton noir avant de la coller sur la page.

The chipboard shapes are from the Magenta «New York» set. I inked them using the DTP method and light colors (grey, light brown and black for the shadowed edge). I glued the tower on black cardstock before adhering it to the page.


J'ai couvert des «inchies» en chipboard (Magenta) de carton blanc, encré en bleu, et rouge, avec un simple contour pour la tuile blanche, et enduit de peinture à craqueler «Rock Candy».

I covered chipboard inchies (Magenta) with white cardstock, which I inked in blue and red, plus I edged the white ones in red and blue, and covered each one with crackle paint as well.

Merci pour le coup d'oeil
Thanks for stopping by!









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire